Prolongation du pass sanitaire, c’est NON !

Prolongation du pass sanitaire, c’est NON !

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé de prolonger le pass sanitaire jusqu’en juillet 2022. Une véritable aberration : 74% des Français sont aujourd’hui vaccinés. Le pass sanitaire n’a donc plus de raison d’être.

Le pass sanitaire s’attaque frontalement à nos valeurs fondamentales. À l’égalité entre les vaccinés et les non-vaccinés, d’autant plus depuis la fin de la gratuité des tests. À la liberté d’aller et venir, d’accéder aux services publics et aux loisirs. À la fraternité, enfin, puisqu’il a entraîné une explosion des tensions au sein de la société.

En réduisant l’action gouvernementale au seul pass sanitaire, le pouvoir néglige d’autres leviers et outils pourtant essentiels à la lutte contre le virus à savoir l’analyse des eaux usées, la recherche d’un traitement, ou encore la fin de la suppression des lits d’hôpitaux.

Pour toutes ces raisons, Marine Le Pen et les députés RN ont voté à l’Assemblée nationale CONTRE la prolongation du pass sanitaire. Comme eux, dîtes OUI au retour de la vie normale.

Baisser le prix du carburant, c’est possible !

Baisser le prix du carburant, c’est possible !

Le prix du gazole bat son record historique ! Dans certaines stations-service le prix du carburant atteint et même dépasse les 2 euros le litre. Pour les Français les plus modestes qui n’ont d’autres choix que d’utiliser leur voiture pour accéder à leur travail, à l’éducation et à la santé, leur budget carburant représente 10% des dépenses totales. Baisser les tarifs de l’essence c’est agir immédiatement et concrètement pour le pouvoir d’achat.

60% du prix de l’essence sont des taxes ! L’État peut agir, Marine Le Pen le fera.

Pour baisser le prix du carburant, signez la pétition !

IMMIGRATION à vous de choisir !

IMMIGRATION à vous de choisir !

Depuis plus de quarante ans, les gouvernements ont imposé à nos compatriotes une politique de submersion migratoire sans leur demander ni leur accord, ni leur avis. Pourtant, ils sont les premiers à en subir les conséquences : communautarisme, insécurité, saturation de notre système de protection sociale, islamisme.

Sur l’immigration, c’est au peuple de choisir ! Le gouvernement ne peut plus l’ignorer. L’Union européenne ne peut décider à sa place.

Pour un référendum sur l’immigration, signez la pétition !