Libertés, libertés chéries

Annonce

Libertés, libertés chéries

J'ai le plaisir de vous présenter cette première affiche de la campagne présidentielle. Elle surprendra, provoquera les réactions et les analyses, de par les partis pris dont elle a fait l’objet.

Mes chers compatriotes,

J'ai le plaisir de vous présenter cette première affiche de la campagne présidentielle. Elle surprendra, provoquera les réactions et les analyses, de par les partis pris dont elle a fait l’objet.

Le seul texte qui y apparaît fait écho tant à notre passé qu’à notre présent. “Libertés, libertés chéries”. Ces mots repris de notre hymne national viennent rappeler combien l’art de vivre à la française est le fruit de l’histoire, de combats et de luttes.

Rien n’est jamais acquis et personne n’aurait pu dire il y a encore quelques années que notre mode de vie serait à ce point altéré et dégradé. Par le contexte sanitaire, les mesures gouvernementales, les contraintes physiques et juridiques qui y sont liées, évidemment, mais aussi par les conséquences de l’immigration, par l’incertitude du lendemain qui nous empêche de nous projeter, par la contestation permanente de nos valeurs et de nos libertés. Les libertés sont individuelles et collectives, et elles fondent notre vie commune.

Et ce vert, que nous utilisons pour la première fois, c’est la couleur de la France glorieuse, puissante et souveraine comme on l’utilisait au 19e siècle. C’est aujourd’hui symboliquement la couleur de l’espérance, ce sentiment qui nous permet d’entrevoir un avenir heureux pour nous tous, au moment où notre présent peut paraître bien difficile.

En nous réappropriant la Marseillaise, nous voulons aussi rendre hommage à la combativité du peuple français. Loin d'être le chant belliqueux décrié par certains, c'est un appel à l'émancipation dans les temps les plus durs. Il rappelle la capacité des Français à s'unir et à se fédérer face à l'adversité.

“Libertés, libertés chéries”, ce n’est pas un slogan, c’est le voeu que je formule pour nous tous, c’est ce pour quoi je ne cesserai jamais de combattre.


Par Marine Le Pen | 08 septembre 2021 | Annonce