France 2030 : après 5 ans d’échecs, Emmanuel Macron court après la vision économique de Marine Le Pen

Communiqué

France 2030 : après 5 ans d’échecs, Emmanuel Macron court après la vision économique de Marine Le Pen

En présentant son plan « France 2030 », Emmanuel Macron a enterré comme candidat pour 2022 toute la politique qu’il a menée comme Président depuis 2017.

Après avoir été le champion du mondialisme, M. Macron fait semblant de découvrir tous ses effets néfastes que nous avions annoncés et dénoncés. La désindustrialisation subie par notre pays a engendré un chômage de masse, des pertes de compétences techniques, un effondrement de l’innovation ainsi qu’une dépendance stratégique doublée d’un déficit commercial.

Pour maquiller ses échecs que la crise du Covid a tragiquement illustrés, Emmanuel Macron multiplie les vaines promesses. En réalité, il n’a plus la moindre crédibilité pour sortir la France des problèmes dans lesquels les gouvernements successifs l’ont enlisée.

Par exemple, comment croire dans la foi de converti d’Emmanuel Macron dans la filière nucléaire qu’il a tant affaiblie en fermant Fessenheim, en bradant Alstom et en saccageant le programme Astrid ?



Emmanuel Macron n’annonce en réalité que des milliards alignés sans changer de politique sur le fond alors qu’il faut évidemment un virage total de stratégie vers le patriotisme économique et le localisme pour que les investissements d’avenir portent leurs fruits.

Toute la politique économique que je mènerai comme Présidente de la République aura pour objectif de produire à nouveau en France en libérant nos PME, nos agriculteurs et notre industrie de la concurrence déloyale, des normes abusives et des impôts de production qui les plombent.

Nous utiliserons la commande publique comme un levier pour favoriser le « fabriqué en France », nous romprons avec les traités déloyaux de libre-échange promus par Emmanuel Macron et nous refuserons d’appliquer les dogmes absurdes de l’Union européenne empêchant de mener une politique industrielle.

Nous mènerons les grands projets d’avenir que nous défendons sans relâche depuis plus de dix ans : nucléaire d’avenir, souveraineté alimentaire et sanitaire, politique de la mer, intelligence artificielle, etc.

Pour redresser la France, il ne faut pas seulement des belles promesses électorales, il faut une vision forgée par des convictions solides, une crédibilité affirmée par l’expérience et un projet qui permet de répondre aux enjeux du 21e siècle.


Par Marine Le Pen | 12 octobre 2021 | Communiqué